Le-chat-Sacre-de-Birmanie

Origine du chat Sacré de Birmanie

L’origine du chat Sacré de Birmanie n’est pas tout à fait claire. Certains pensent qu’un couple de chats venant de Birmanie aurait été ramené en France en 1919 et que les Chats Sacrés de Birmanie seraient ses descendants. D’autres pensent que cette race serait issue de l’accouplement en 1923 ou 1924 d’un Siamois dont le bout des pattes était blanc et d’un chat à poil long.
La race a été présentée pour la première fois en exposition en 1926 à Paris et s’est développée jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle elle faillit disparaître. Après la guerre, on croisa les sujets qui restaient avec des Persans pour faire repartir la race tout en évitant trop de consanguinité.
Le chat Sacré de Birmanie est reconnu par la plupart des associations dans le monde, il est très apprécié du public.

Caractéristiques du chat Sacré de Birmanie

Morphologie

  • Corps de taille moyenne
  • Membres courts et forts
  • Pieds arrondis
  • Queue de longueur moyenne, touffue et en panache
  • Tête large et ronde
  • Front légèrement bombé
  • Joues pleines
  • Menton fort
  • Nez de longueur moyenne
  • Absence de stop
  • Yeux presque ronds, bien espacés
  • Petites oreilles, aussi larges à la base que hautes

Pelage et couleurs

  • Poil mi-long à long, plus long sur le dos et les flancs, plus court sur la tête
  • Collerette
  • Robe pigmentée uniquement au niveau des points : le masque, les oreilles, la queue et les pattes
  • Dos ombré
  • Gants blancs aux pattes ne recouvrant que les doigts, et éperons aux pattes postérieures
  • Yeux bleu foncé

Variétés du chat Sacré de Birmanie

On trouve une dizaine de variétés pour le chat Sacré de Birmanie, dont quatre dites de base (seal point, chocolate point, blue point et lilac point).