Accueillir-un-chaton-ou-un-adulte

Là est le dilemme. Un petit ou un grand ?

Vous vous êtes décidé pour un bébé.

  • En premier lieu, adoptez un chaton ayant au moins 8 semaines. Tout d’abord, c’est l’âge légal. En plus à cet âge, le sevrage sera correctement effectué, ce qui évitera les troubles comportementaux ultérieurs. Il se nourrira d’aliments solides et sa mère lui aura appris la propreté et les rudiments de la chasse.
  • Les petites boules de poils demandent patience et persévérance. Il faut en effet prendre en main leur éducation… une main aimante mais ferme ! Et cela vous engage à leur consacrer du temps. Remarquez, c’est un tel plaisir de les voir grandir.
  • Pendant les premières semaines de sa vie parmi vous, votre chaton risque de créer quelques incidents. Et comment ! Il explore son environnement : monte sur les meubles, grimpe aux rideaux, joue avec vos statuettes. Un vrai petit diable !
  • Et puis, projetez-vous dans l’avenir. Adulte, votre chaton aura son propre caractère et non pas celui que vous souhaiteriez. Alors, si vous n’êtes pas prêt à assumer sans rechigner, le choix d’un chat déjà adulte est vivement conseillé.

Vous voulez un adulte

  • Bien sûr, pour les chats adultes, l’adaptation est parfois plus longue. Particulièrement si votre matou a pris l’habitude de vagabonder et que vous le confinez à un studio. Ou s’il a pris de mauvaises habitudes… ou plutôt qu’on lui en a fait prendre. Cependant, il ne faut pas généraliser : l’adaptation se fait souvent aisément.
  • Alors dès son arrivée, rendez service à tout le monde : montrez ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Et pas deux jours après, s’il vous plait !
  • Il est clair qu’en accueillant un grand chat, vous aurez moins de risque de retrouver vos bibelots par terre ou vos voilages en lambeaux.
  • Vous ferez de plus une bonne action, les chatons sont en effet plus facilement adoptés.